APSC
×

Interview de Patrick Rayton

22/04/2020

mairie

Chers adhérents, chers lecteurs,

L’APSC lance une nouvelle communication sous forme d’interview de « personnalités » ou de « figures marquantes » pour commenter la vie du village. La 1ere interview a bien sûr été réservée à M. le Maire qui nous a reçu longuement ce dernier vendredi.

 

P Rayton

INTERVIEW DE MONSIEUR LE MAIRE  –  Vendredi 17 avril  2020

Pour l’APSC : Marc de Laforcade ; Bruno Camuset.

 

 

Marc de la Forcade Président
Marc de la Forcade – Président
Bruno Camuset CA APSC
Bruno Camuset – Membre du CA

 

 

En cette période de confinement et de crise sanitaire majeure, l’APSC a souhaité interviewer Mr. Le Maire afin de recevoir ses commentaires sur cette situation de vie exceptionnelle pour le village et ses habitants.

 

La rencontre a lieu en Mairie avec un respect total des barrières de protection.

 

 

APSC :

          Monsieur Le Maire, comment ressentez-vous la vie du village en cette période de confinement sur le plan social et économique ?

Confinement

 

  1. Le Maire :

La commune a déjà connu une sévère crise avec Xynthia. La  gestion de crise a été immédiatement réactivée dès l’annonce de confinement reçue.

 

Il a donc fallu s’organiser entre les élus de l’ancienne mandature toujours en place et la nouvelle équipe du conseil municipal, prête à intervenir mais sans les pouvoirs officiels. Nous y sommes arrivés grâce à l’engagement de tous. Courant juin, les Maires élus au 1er tour pourront mettre en place le nouveau conseil municipal sans attendre le 2ème tour des élections municipales.

 

Au niveau de l’ambiance sociale, je perçois 3 phases dans la gestion de cette crise. La 1ère semaine a été compliquée. Il a fallu faire preuve de beaucoup de pédagogie afin de s’assurer que les règles de confinement étaient bien comprises pour être enfin bien appliquées. Ce qui m’a conduit à émettre rapidement des arrêtés municipaux, complémentaires aux arrêtés préfectoraux et un courrier à l’ensemble des administrés pour s’assurer que, par exemple, les règles de non accès aux plages, aux sentiers côtiers, aux pistes cyclables inter villages étaient bien comprises…

 

A partir de là, le confinement a été parfaitement respecté et aucun incident ou déviation majeure n’a été observé. On peut dire que les 3 semaines suivantes de confinement se sont très bien déroulées et ce quelle que soit l’origine des habitants.

Par contre, je commence à m’interroger et à m’inquiéter sur la phase qui s’ouvre avec le récent prolongement du confinement jusqu’au 11 mai et les incertitudes au-delà.  Le poids des contraintes sanitaires, économiques, les privations et les inquiétudes compréhensibles accumulées ne risque t-il pas d’engendrer des dérives de plus en plus nombreuses. Beaucoup d’acteurs économiques de notre village n’en sortiront pas indemnes.

 

Depuis peu, nous recevons en mairie de plus en plus de plaintes de non respect des consignes de confinement par les voisins, par des privés mais aussi des acteurs économiques.

« Pourquoi eux pourraient le faire et pas moi…? ». Je mets ces comportements sur le compte des inquiétudes grandissantes. Il faut veiller à ce que tout ceci ne dégénère pas en délation exagérée.

 

Au niveau économique, un gros malaise est vraiment perceptible. Comment et à partir de quelle date les campings, hôtels, locations touristiques, restaurants, bars… pourront-ils réellement ré-ouvrir et lancer leur saison? Dans les campings, comment gérer les blocs sanitaires ? Comment les hôtels pourront tourner à plein régime si les restaurants restent fermés… Situation très difficile pour tous ces acteurs.

Les activités primaires  comme la vente de sel, huitres, pommes de terre… en seront aussi gravement affectées ; les ventes nationales d’huitres, de pommes de terre nouvelles ont même chuté sévèrement.  L’artisanat pourrait à la rigueur s’en sortir un peu mieux pour autant qu’il n’y ait pas de problème d’approvisionnement.

 

Sur le plan économique, je vais rester très vigilant et à l’écoute de tous. Je vais proposer à ma nouvelle équipe municipale de voter un budget dédié à la relance, tout métier confondu. Au niveau de la CdC, nous évoquons une intervention communautaire pour l’ensemble de l’ile pour valoriser la saison  estivale et aider la relance touristique.

 

APSC :

          Quelles sont les dernières nouvelles sur le mouvement des commerces du village ?

la-couarde-sur-mer

 

  1. Le Maire :

Ca bouge un peu, plutôt dans un bon sens mais à un rythme ralenti.

 

Les Mouettes : Comme vous savez, le propriétaire des murs a repris le fonds. Plus simple pour les nouveaux acquéreurs. Il y aurait une discussion en cours, mais à l’avenir incertain. Donc, rien de précis à ce jour. L’avenir des jeux et du tabac ? Incertain aussi. Tout dépendra du nouvel acquéreur et de son projet et de la position des douanes.

 

Les 2 murs de l’ancienne pharmacie ont été achetés par un investisseur privé. Une épicerie fine sera prochainement ouverte et actuellement la 2ème boutique est louée au primeur Frédéric Jaffré. La boutique de vêtements saisonnière s’installera Grand Rue à la place de l’antiquaire Figuline.

 

Le bâtiment de la coiffeuse Yvelise est en vente. Si le prix est abordable, la Mairie pourra éventuellement se porter acquéreur toutefois en laissant la priorité à un commerçant qui envisagerait de s’y installer à l’année.

 

Le Glacier : Changement de propriétaire.

 

La Part des Anges s’agrandit en incorporant l’ancienne boutique de sel.

 

La Cabine de bain est reprise par Laurent Baillot ; le Bordin Zinc par Renaud Dupeux, ex-cuisinier du Beach Bar au Bois-Plage.

 

Le secteur des hôtels, bars, restaurants est sévèrement affecté, avec un horizon incertain pour la reprise post-confinement. Nous espérons que les banques sauront les soutenir tout comme l’ensemble des autres commerces et artisans. C’est essentiel pour qu’ils puissent passer l’hiver et être en mesure de réattaquer la pleine saison 2021.

 

APSC :

L’APSC, membres du groupe de travail sur les commerces (ndlr. mis en place en juin 2019 pour réactiver la vie des commerces et services du village) trouve les réunions de travail pas assez créatives et participatives. N’y aurait-il pas un moyen de les rendre plus animées avec un temps plus large dédié aux échanges et discussions comme par exemple sur les priorisations des problèmes et solutions…?

la-couarde_conseil-municipal

 

  1. Le Maire :

Je ne pensais pas que ces réunions ne donnaient pas assez de place au débat. Suite aux élections, de nouveaux membres municipaux vont intégrer ce groupe et nous évoquerons alors ce point.

 

Compte tenu de la crise sanitaire, nous avons décidé de reporter d’un an l’étude commandée à la CCI sur le commerce couardais à l’année. Il n’y a aucun sens de lancer un sondage en cette période de crise sanitaire / économique.

 

Le mobilier urbain décidé lors de la dernière réunion du groupe a été commandé et sera installé pour la saison estivale sur le parvis de l’église, la recherche de food-truck lancée… afin de compenser la fermeture des Mouettes.

Mais là encore, il est très difficile de savoir comment le programme des animations pourra être mis en place. A ce jour, tout est plus ou moins remis en cause ;  les animations se mettront en place au fur et à mesure des possibilités…  Par exemple, pourrons-nous maintenir le feu d’artifice du 14 juillet…?

 

 

APSC :

Les travaux de protection des côtes (PAPI) actuellement en cours entre la Moulinatte et le Goisil sont suspendus. Dans quel état sera cette zone de chantier pour l’été et y aura t-il une piste cyclable de délestage pour aller à St Martin sans passer par les vignes et le Bois-Plage ?

la-piste-cyclable-entre

  1. Le Maire :

Les travaux PAPI reprendront le 27 avril pour achever le tronçon en cours (Moulinatte – Goisil) et pour acheminer les blocs de granite qui serviront pour la prochaine tranche de travaux qui débutera en Aout entre le Goisil et Dieppe, c’est à dire le long de la piste cyclable en direction de Loix à partir du Goisil. Cette piste cyclable sera bien sûr fermée au public.

Les travaux d’habillage des palplanches contournant le bassin de l’école de voile par la pose de bardage bois devraient normalement débuter mi-Juin.

 

Le Goisil sera donc accessible pour l’école de voile, l’accès au bassin de mouillage et la plage de la charge neuve. Quand à la piste cyclable de délestage en direction de St Martin, elle est pratiquement finalisée. Elle débutera coté route du Goisil en passant derrière les marais salants pour rejoindre la Moulinatte par l’intérieur des terres et enfin se poursuivre par la piste côtière pour St Martin.

          Quand les travaux de La Maline pourront-ils reprendre ?

Pour la Maline, la chose n’est pas simple. Les travaux ont besoin d’une large base de stockage actuellement située sur le parking juste en face. La commune devrait pouvoir étendre l’autorisation d’encombrement au sol jusqu’au 15 juin. Mais au-delà, le pourra -t-elle ? Pas sûr, ce qui obligera de libérer cette zone de parking et de fait de stopper tous travaux jusqu’à la fin septembre.

La maline

 

APSC :

   Une réunion d’information publique était prévue le 13 mars dernier, annulée par la crise sanitaire. Qu’elles en étaient les principaux thèmes ?

 

 

  1. Le Maire :

En fait, c’était la reprise avec un peu plus de précision de la réunion d’information tenue en janvier.

Ce que je peux vous dire aujourd’hui au niveau de la nouvelle équipe municipale (ndlr : 15 membres au total), je serai appuyé par 3 adjoints. Il y aura aussi 3 conseillers délégués sous la responsabilité de leur adjoint de référence.

 

3 adjoints:

– adjoint en charge de la voirie, de la propreté, de l’environnement et de l’économie. Cet adjoint sera épaulé par un conseiller délégué en charge de l’économie, des marchés et du camping.

– adjoint en charge de la politique sociale, du logement, de la vie associative, des animations et de la communication. Il aura pour l’appuyer deux conseillers délégués. Le premier sera en charge de l’école et de l’ALSH et le second des associations sportives (CNCG, tennis,…) et du site de Goisil.

– adjoint en charge de l’instruction des autorisations d’urbanisme (que j’accompagnerai pendant un an), des bâtiments communaux et de la sécurité (étude vidéo surveillance, nettoyage des terrains, réserve communale…).

– Pour ma part, je serai en charge des affaires générales (budget, personnel, Police Municipale…), de la protection du littoral, du PLUI et de la délivrance des autorisations d’urbanisme.

 

La nouvelle équipe devrait pouvoir se mettre en place courant juin.

 

équipe-rayton

APSC :

  En toute dernière question, nous souhaiterions évoquer divers sujets plus légers.

 

Ré-ouverture des déchetteries ?

image_decheterie

  1. Le Maire :

3 déchetteries vont ré-ouvrir dès ce prochain lundi 20 avril, avec autorisation de passage par 2 véhicules à la fois, aux horaires habituels :

Ste Marie et Ars: pour tout public

Le Morinand : Matin réservé aux professionnels – après midi: tout public

 

Installation de la fibre optique ?

fibre

  1. Le Maire :

La aussi, les travaux vont reprendre très prochainement. Les opérateurs télécom commenceraient à communiquer avec leurs abonnés. La fibre devrait être opérationnelle début 2021, peut être fin 2020. Par exemple, la Mairie est déjà raccordée.

 

Travaux de la Balance ?

Balance de la Couarde

  1. Le Maire :

Ils reprendront tout prochainement.

 

Aménagement de la salle des associations avec un nouveau système audio/vidéo?

 

  1. Le Maire :

Tout est à l’arrêt. L’installation ne sera donc pas prête pour cet été.

Mais là encore, comment et sous quelles conditions pourrons nous nous réunir cet été ?

 

 

*     *     *

 

L’APSC tient à remercier chaleureusement Mr. Rayton pour le temps accordé, spécifiquement en cette période de préoccupation majeure très chargée.

 

logo-commune-la-couarde-sur-mer-jpg

Laisser un commentaire